Elle est délicieuse (1910)

mardi 15 août 2017, par velovi

Par Velocio, Le Cycliste, 1910, coll. pers.

Pédalez jeunes femmes, jeunes filles, sans excès, bien sûr, et sur des engins adaptés à vos possibilités, et vous aimerez la vie, vous ne resterez plus seules alors que vos frères, vos fiancés, vos époux, iront courir sur les grands chemins. Elle est belle, elle est bonne, elle est saine, cette vie au grand air ; elle est délicieuse, l’indépendance que vous donne la bicyclette ; il est divin, l’envol par-dessus les barrières étroites où une opinion absurde et le « qu’en-dira-t-on » vous ont, jusqu’ici, enfermées. Vous pourrez bien, alors, vous moquer de ces conventions sociales... Vous asseoir dessus, oserais-je vous conseiller ? L’heure approche où celles qui, leur vie durant, auront « croqué le marmot » pour ne pas s’écarter des règles édictées par les pauvres d’esprit, avoueront qu’elles ont été sottes à faire pleurer...