À propos

jeudi 11 mai 2017, par velovi

Ayant touristé à vélo à travers champs et forêts, et travaillé à vélo dans la Ville plusieurs années, j’ai été surpris de ma propre méconnaissance de l’histoire de mon moyen de transport préféré.
Aimant aussi lire, l’arrivée de la lecture numérique a été un merveilleux choc, celui de pouvoir transporter une bibliothèque dans sa poche ou sa sacoche.
Lorsque la curiosité m’a porté à vouloir lire les pionniers du vélo, aiguillé par les bibliographies de passionnés érudits, j’ai pu constater que beaucoup de textes sont éparpillés dans les revues d’époque, pas toujours aisément accessibles, et encore moins en mode texte numérique.
De la même façon qu’une discipline connaît ses auteurs, ses courants et son histoire, que l’on peut lire Malinowski, Durckheim, Mauss ou Freud sur le web, il me semblerait logique de pouvoir lire facilement Paul de Vivie, Pierre Giffard, ou Carlo Bourlet...

Concernant les droits, je vous prie de vous référer aux conditions d’utilisation de la source parente (notamment pour Gallica). Si un contenu pose problème, merci de me le signaler.

Bonne lecture

Laurent Vigniel