Accueil > Mots-clés > Auteurs > Théodore Chèze

Théodore Chèze

(1864-1932)
Il fut instituteur et écrivain, et fréquenta à Paris le cercle artistique de la butte, chez le peintre Jean Noro. Il logea plusieurs fois le poète Jehan Rictus entre 1886 et 1889, côtoya Louis-Pilate de Brinn’Gaubast. Avec Baju, il lance Le décadent, dont il est rédacteur en chef jusqu’au n°13 en 1886. Il utilise plusieurs pseudonyme littéraire (Luc Vajarnet, Marc Torrelli ou Paul Pradet).
Passionné de cycle, il fut commissaire de la course cycliste de l’édition de Bordeaux-Paris 1905, et publia, en 1907, un roman, Claude Lenoir, dont le héros éponyme était un champion cycliste.

« Il serait à regretter que se perdît la race aimable et sans prétention excessive des conteurs de voyages à bicyclette. Perpétuez-la de votre mieux, mes camarades qui vous en allez par les chemins, l’âme joyeuse et l’esprit éveillé ! »